Pr Abdelkader Guenoune Directeur de l’Institut Algérien de Pétrole « Faire de l’IAP un pôle d’excellence et une référence en matière d’expertise pour Sonatrach »

  • By Super User
  • In actualité
  • Posted 21 November 2018

« De nouveaux programmes pour les métiers d’engineering sont en cours de mise en œuvre pour deux promotions d’ingénieurs de l’ex division engineering et construction... Un programme de formation en offshore drilling est en discussion avec un partenaire, pour disposer de la ressource nécessaire au lancement du projet ».

OGB : Pourriez-vous évoquer brièvement les différentes stratégies adoptées jusqu’ici par l’Institut Algérien de Pétrole en matière de formation de ses cadres ?

Abdelkader Guenoune : L’objectif assigné à l’IAP est d’être un pôle d’excellence en matière de formation selon les standards internationaux, mais aussi une référence en matière d’expertise au service de notre entreprise Sonatrach. Pour le développement des compétences de notre personnel, notamment les enseignants, considérés comme le cœur de métier de notre activité, notre approche formation est en cohérence avec notre nouvelle approche de la cartographie de formation de l’Institut basée sur le modèle « Competency based learning ». Pour cela, nous avons mis en place des cursus de professionnalisation devant aboutir à la mise en place d’un plan à moyen terme de développement des compétences nécessaires pour dispenser des cours de spécialisation métiers liés aux activités de l’Entreprise.

Nous avons aussi opté pour la Certification des formateurs dans les métiers sensibles dans un premier temps, un choix dicté par notre vœu de mettre en place un système de management de la qualité (SMQ). À titre d’exemple, la formation certification lancée en partenariat avec Honeywell pour former un vivier d’experts qui, à leur tour, formeront les techniciens de l’entreprise opérant sur un système de contrôle commande (DCS).

Des immersions aux niveaux des sites industriels de l’entreprise ont été réalisées pour mettre à jour les connaissances techniques et permettre la maîtrise technologique à nos for- mateurs. Ces derniers qui, par la suite, contribueront au développement de la maîtrise technologique à travers le processus formation des formateurs, la valorisation de leurs travaux de doctorats par la prise en charge des problématiques/thématiques de l’entreprise.

Quelles sont les perspectives de la formation prévues par votre institut, notamment dans le cadre de la vision Sonatrach 2030 ?

Dans le cadre de la stratégie SH2030 et conformément aux orientations de monsieur le Président-Directeur Général en matière de formation et de développement des Ressources humaines du groupe Sonatrach, l’Institut algérien du pétrole a adopté une démarche de développement de compétences, de partage d’expériences pour le perfectionnement sur toute la chaîne pétrolière et gazière en vue de développer l’expertise sur les métiers de l’entreprise.
Un ambitieux programme de perfectionnement est lancé au profit des filiales par la méthode du compagnon- nage, basée sur le développement des compétences techniques et comportementales dans le but de mobiliser et d’optimiser les ressources internes à l’entreprise afin d’obtenir de meilleures performances en concordance avec les objectifs de l’entreprise à savoir, doubler la productivité des rigs de forage et augmenter la performance des puits. Le lancement de nouvelles formations dans les énergies nouvelles et renouvelables.

Un programme de formation en offshore drilling est en discussion avec un partenaire, pour disposer de la ressource nécessaire au lancement du projet. Le lancement d’un projet de formation en mode e-learning comme nouvel outil de formation qui fait appel à plus d’autonomie de la part des apprenants et plus d’implication de la part des managers pour cibler l’efficacité de ce mode d’apprentissage.

Quels sont les moyens mis en place actuellement pour assurer la forma- tion et l’encadrement des apprenants, notamment en ce qui concerne les formations ciblées ?

Dans le cadre de la mise en place d’un cursus de formation de professionnalisation au sein de l’IAP, aboutissant au développement des compétences nécessaires pour dispenser des cours de spécialisation métiers liés aux activités de l’Entreprise, nous avons intégré des spécialistes de l’IAP dans les équipes en charge de projets de l’entreprise, afin de prendre part aux travaux des groupes.

Cette intégration permettra à l’équipe pédagogique de reproduire des situa- tions des environnements industriels, comme un outil pédagogique essentiel dans le cadre du renforcement des connaissances par la pratique et l’expérimentation qui est un élément incontournable, tant en formation initiale des professionnels que dans le cadre du perfectionnement et de la professionnalisation.

Ceci aura aussi comme impact, la préparation d’un personnel qualifié qui sera affecté pour l’exploitation des installations, à travers le développe- ment de programmes de formation spécifiques et adaptés, et d’autre part, une capitalisation de connaissances, de compétences et de savoir-faire présents dans l’entreprise sous forme de capital intellectuel et d’expériences détenus par des experts du domaine, sous forme de knowledge management.

En plus, des projets ont été lancés pour la mise à niveau et la réhabilitation de nos infrastructures (salles de cours, laboratoires, résidences, aires de détente).

L’engineering est très fréquemment présenté comme le talon d’Achille du marché pétrolier national. Que prévoit l’IAP pour remédier à cette situation ?

De nouveaux programmes pour les métiers d’engineering sont en cours de création pour deux promotions d’ingénieurs de l’ex Division Engineering et Construction.

 

 

Hits 167