Développement des champs de Tinhert: Un marché de 100 millions de dollars pour ENGCB

  • By Super User
  • In actualité
  • Posted 26 January 2019

 

Sonatrach, et sa filiale ENGCB (Entreprise nationale de génie
 civil et bâtiment) ont signé un important contrat avec la compagnie britannique Petrofac, en vue du développement des champs gaziers de Tinhert, dans la wilaya d’Illizi.

Le projet comprend « la réalisation de travaux pour le raccordement de 36 puits des champs gaziers
du nord, et 10 manifolds sur une longueur de 380 km » confié à ENGCB. La réalisation d’un centre de séparation et compression en EPC à Ohanet, est assurée par Petrofac qui avait obtenu en août 2018 la totalité du projet pour un montant de 600 millions de dollars, avant qu’une partie des travaux d’une valeur de 100 millions de dollars ne soit finalement confiée à la filiale de Sonatrach lors de la conclusion définitive du contrat à l’issue de négociations avec la partie britannique. Le P-DG de Sonatrach a souligné lors d’une intervention en marge de la cérémonie de signature du contrat, le 27 novembre 2018, que la présence d’entreprises nationales aux côtés des partenaires étrangers dans la réalisation de certains projets s’inscrit dans le cadre de la stratégie SH 2030 qui vise à atteindre un taux d’intégration nationale de 55 %. Prévu pour le mois de décembre 2023, le projet devrait permettre d’atteindre une production cumulée de 4 millions de m3/j de gaz en vente,
450 tonnes/j de GPL et 750 tonnes/j de condensat. Selon les explications données lors de la signature du contrat, au siège de la Sonatrach,
la production issue des puits sera acheminée vers les nouvelles unités de séparation et compression, puis vers le complexe gazier existant d’Ohanet. Le projet inclut en outre le traitement de la totalité du gaz brut de l’usine Ohanet à travers la prise en charge du CO2 et du mercure.

Hits 15