Fabrice Boyer, directeur technique de Star Aviation : L’aviation, un domaine qui se féminise de plus en plus

  • By Super User
  • In actualité
  • Posted 08 April 2019

«En trente-cinq ans d’expérience dans le métier, je peux affirmer que le domaine de l’aviation se féminise de plus en plus au fil des années, ce qui n’était pas le cas auparavant », nous a témoigné Fabrice Boyer, directeur technique au sein de l’entreprise Star Aviation, à la veille du 8 mars, qui correspond à la Journée Internationale de la Lutte des Droits des Femmes. Il s’est empressé ensuite pour nous présenter ses dernières recrues, deux ingénieures en navigabilités fraîchement diplômées de l’Institut d’Aéronautique et des Etudes Spatiales de Blida. Sabria Bahouche et keltoum Mazari, assurent le suivi des heures de navigabilité dans le système, des jets, des twin Otter et des 19-100, dans l’une des plus importantes entreprises d’aviation du pays. Nouvellement recrutées, elles affirment que même dans leur institut d’Aéronautique et des Etudes Spatiales, les filles se montrent de plus en plus présentes et s’intéressent davantage à ce domaine. Dans ce qui pourrait ressembler à un laboratoire d’analyse de pièces, Thiziri Bouhini, veille à la gestion du Magasin des pièces détachées des avions, des parties des jets VNC, VNF et VNM, et d’autres bimoteurs. « Je suis depuis plus d’une année, responsable de la gestion des pièces, de la consommation, l’approvisionnement de tous ceux dont les mécanos ont besoin pour la maintenance », nous dit-elle avec beaucoup d’entrain. 

Nawel Bouretet occupe depuis 2017, le poste de Safety and Quality Manager, au sein de Star Aviation. Elle est à la tête de la structure garante de l’application des normes nationales et internationales des ogb au sein de la compagnie. « Notre rôle consiste à faire du monitoring continue, de l’application de nos procédures internes, et de veiller à ce que toutes nos opérations et exploitations soient safe, et ce, en fonction de normes et de standards nationaux et internationaux. Nous conduisons des audites internes au sein de la compagnie afin d’avoir un retour d’expérience et de nous évaluer et nous auto corriger. Avant d’avoir des audits externes, de clients ou notamment de l’autorité de l’aviation civile ( la tutelle). 

Ces audits sont obligatoires au nombre de 5 par année », explique Mme Bouretet. Sur son lieu de travail, elle note avec satisfaction « l’évolution de la présence de femmes, et surtout des jeune femmes ». « Elles viennent de plus en plus jeunes, elles sont très motivées, et ont beaucoup de choses à apprendre et surtout à apporter », se réjouit-elle. 

La présence des femmes s’observe également au niveau administratif dans ce centre d’aviation, à travers notamment madame Lynda Larguet la chargée de la formation ( pilotes, techniciens et tout le staff de star aviation au complet), au niveau de la compagnie. Madame Larguet gère la partie relative à la formation des 23 pilotes et 17 techniciens dont dispose la compagnie, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Pour Fabrice Boyer, la présence des femmes est de plus en plus souhaitée dans des domaines tels que la navigabilité, au regard de leur sens du détail et de la précision. 

 

 

Équipe Technique de Star Aviation

Hits 384