Contrats gaziers à long terme / Sonatrach reconduit son contrat avec ENEL pour dix ans

  • By Super User
  • In actualité
  • Posted 23 August 2019

Le groupe Sonatrach procède actuellement au renouvellement de ses contrats gaziers à long terme pour une durée moyenne de 10 ans, contre 20 à 25 ans auparavant, au vu des changements intervenus sur le marché gazier mondial et la concurrence qui s’installe en Europe, avec l’arrivée de nouveaux producteurs tels que le Qatar et les Etats-Unis. Dans ce cadre Sonatrach a signé le 20 juin 2019 un contrat avec le groupe énergétique italien ENEL portant sur le renouvellement du contrat de vente / achat de gaz naturel d’une durée de dix ans pour un volume de 3 milliards de m3. Les accords ont été signés par le Vice-président de Sonatrach en charge de l’activité commercialisation, M. Ahmed Mazighi et M. Claudio Machetti, chef de la division commerce international du groupe ENEL (Head of ENEL Global Trading), au siège du groupe à Alger, en présence du PDG de Sonatrach, M. Rachid Hachichi.

A travers les accords signés, les deux parties ont affirmé vouloir confirmer et consolider le partenariat historique entamé entre les deux sociétés depuis 1991. Le nouvel accord intervient à la suite de celui conclu avec le groupe italien ENI, le 16 mai 2019, pour 9 milliards de m3 par an, permettant ainsi à Sonatrach de consolider sa position sur le marché italien avec un total de 12 milliards de m3 par an et de demeurer l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel sur ce marché. Lors de la cérémonie de signature du contrat, M. Claudio Machetti a notamment remercié Sonatrach « pour avoir compris le changement intervenu sur le marché du gaz en Italie et plus globalement En Europe ». Il insistera sur «une relation riche de 30 ans débutée dans les années 90». Pour sa part, le PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, a rappelé que le groupe énergétique national «consacre depuis plusieurs années beaucoup d’énergie et de ressource à la problématique de renouvellement de ces contrats gaziers à long terme». Il soulignera que «c’est grâce a cet effort et au travail continu des équipes de Sonatrach que le groupe a pu, dés 2018, renouveler son contrat avec l’espagnol Naturgy et le turque Botas. «Il y a un mois, nous avons signé avec Eni un contrat de 9 milliard de m3 sur une dizaine d’années. Sonatrach est particulièrement fière de signer aujourd’hui un nouveau contrat avec Enel pour 3 milliards de m3 par an, ce qui assure à Sonatrach un niveau de placement de 12 milliards de m3 de gaz sur l’Italie pendant une dizaine d’années. Grâce a ce contrat, Sonatrach pourra aussi maintenir et consolider sa place en tant que fournisseur fiable de l’Italie et plus globalement du sud de l’Europe », a encore souligné le PDG de Sonatrach.

 

Cinq contrats gaziers renouvelés par Sonatrach

Pour sa part Ahmed Mazighi a rappelé que «le groupe italien Enel est un des plus gros partenaires de Sonatrach dans la commercialisation de gaz. Une relation historique et très fortement diversifiée qui a débuté le 11 octobre 1992, à travers la signature d’un contrat achat/vente de gaz naturel, ayant été cédé par la suite, par Sonatrach à une joint-venture de commercialisation, In Salah Gaz Limited, pour pouvoir commercialiser le gaz issu des gisements d’In Salah». Il ajoutera que « le contrat, objet de signature, fait suite à un contrat d’achat /vente de gaz naturel signé fin septembre 2001 – amendé à travers plusieurs avenants – et qui expire le 30 décembre 2019 ». Il expliquera qu’en vertu du nouveau contrat, Sonatrach continuera à livrer du gaz pendant 8 années – plus deux années optionnelles – à l’Italie à travers le gazoduc Enrico Mattei pour un volume de 3 milliards de m3 de gaz naturel par an. «Ce nouveau contrat ajouté au contrat signé le 16 mai 2019 avec ENI permettra de sécuriser un placement de 12 milliards m3 pendant 10 années à travers le gazoduc Enrico Mattei, en attendant la conclusion de nouveaux contrats qui seront annoncés d’ici la rentrée prochaine. « A travers ce nouveau contrat nous avons la preuve que Sonatrach reste un acteur incontournable de l’approvisionnement en gaz du sud de l’Europe malgré l’intensification de la concurrence sur ce marché », a encore insisté M. Mazighi.

Il est à savoir qu’en plus des deux contrats signés avec les partenaires italiens Enel et ENI, pour un total de 12 milliards de m3 par an sur dix ans, Sonatrach a également renouvelé récemment un contrat portant sur l’approvisionnement en gaz naturel du marché portugais, avec la compagnie portugaise Galp Energia, pour un volume de 2,5 Gm3/an et une durée de 10 ans également. En 2018 Sonatrach avait en outre conclu des accords avec l’Espagne et la Turquie. Le premier contrat concerne le renouvellement des contrats de vente et d’achat de gaz naturel à destination de l’Espagne avec la compagnie Naturgy, – ex Gas Natural Fenosa –, pour 8 milliards de m3 par an jusqu’en 2030. Le second contrat conclu en 2018 concerne la société publique turque spécialisée dans l’importation de gaz naturel, Botas. Dans ce cadre, un avenant à un contrat gazier datant de 2014 a été paraphé en vue d’augmenter le volume de gaz naturel liquéfié (GNL) exporté par l’Algérie à 5,4 milliards de m3/an, contre 4,4 milliards de m3/ an auparavant. Sonatrach poursuit actuellement, selon ses dirigeants, la renégociation d’autres contrats dont la date d’expiration se prolonge au delà de 2020.

Hits 44